Que penser de la sieste ?

Durant la sieste de l’après-midi, le stade paradoxal n’est pas atteint. Au cours de la nuit qui suit la sieste, la quantité de sommeil profond est réduite, elle diminue le besoin de sommeil nocturne et retarde l’endormissement.

A chacun ses envies :

  • chez certains, la sieste n’est pas réparatrice : elle provoque des désagréments (nausées, maux de tête)
  • chez d’autres, elle est bienfaitrice (forme retrouvée, sensation de bien-être).

 

A chacun son rythme :

  • chez certains, elle peut durer 1 h.
  • par contre, d’autres se contentent de 10 minutes !