Vers un bilan pour 2015

8-11-2014 > CEME Dampremy

Chers collègues,

SLEEPONLINE adopte un cap nouveau, pour aider à s’entraider dans les circonstances économiques et politiques actuelles
Nous avons besoin de tous.

En ce moment, il nous a semblé qu’un état des lieux était nécessaire : qu’est-ce qu’un centre de sommeil en francophonie belge ? Combien sommes-nous, qui sommes-nous et où allons-nous ? Quels sont nos relations avec notre environnement médical, hospitalier, supra hospitalier ?

Afin de réaliser une sorte d’inventaire de nos réalisations et de nos soucis, nous aimerions échanger entre nous nos expériences. C’est pourquoi nous proposons d’associer à nos nécessaires besoins de mises à jour scientifiques, un questionnement sur nos activités. Cela permettrait d’établir, nous l’espérons, un bilan pour 2015.

Dans ce but, nous aimerions inviter 30 à 40 centres de Wallonie et de Bruxelles (y en a-t-il plus ?), a présenter successivement leur centre de sommeil, au cours de trois journées SLEEPONLINE.
La première aura lieu le 8 novembre, lors de la réunion d’automne de SLEEPONLINE, à Charleroi. Nous inviterons 10 centres – dont le vôtre éventuellement – à se présenter, en répondant le plus librement possible à un questionnaire (12 questions) plus ou moins structuré, assez large afin de conférer une certaine unité à l’ensemble.

Ainsi, le 8 novembre, nous aurons comme d’habitude des présentations scientifiques. Nous les avons limitées à deux communications d’un très grand intérêt et d’une grande actualité. Nous aurons ainsi le matin, une première présentation du docteur Jean Christian BOREL de Grenoble sur Le choix des interfaces au cours du traitement  par CPAP/BIPAP  et, en début d’après-midi une communication du docteur Charles DOYEN, sur le sommeil et cancer. Un atelier qui fera appel à votre créativité sera également organisé.

Après chacune de ces communications, le matin et l’après-midi, nous entendrons environ 10 présentations sur les centres de sommeil de la francophonie belge.
Nous espérons vous voir nombreux à cette réunion.

pour le comité

Robert POIRRIER

 

Programme